Contact :

 

Yohan Anatayha

Mail : anatayha@protonmail.com

 

anatayha@hotmail.fr  (tjr actif)

 

Tél. : +336-65-54-10-71

 

 

 

 

Merci de favoriser le mail pour toutes prises de rendez-vous.

 

 
 

 

Un aperçu du début de mon parcours:

  

"Décrire un parcours peut avoir comme effet de le figer, alors que le chemin de l'éveil est un mouvement permanent, qui évolue et s'enrichit à chaque instant.

  Mon "réveil" a commencé à l'adolescence, lorsque la nature à commencé à s'ouvrir à moi et à m'enseigner parallèlement, à mon intérêt pour la philosophie occidentale, qui me mena rapidement à l'étude des philosophies orientales puis Amérindiennes.

Cette passion, de plus en plus forte, se développe parallèlement à mon parcours universitaire qui bien qu'intéressant, me paraît de plus en plus "vide de l'essentiel" : la Pratique.

 Après avoir terminé une Licence en Sciences politiques/ Anthropologie et parallèlement rencontré et travaillé avec plusieurs guérisseurs en France, je suis poussé vers l'Amérique centrale.

 

Je pars au Mexique avec un sac à dos et pour objectif  de "découvrir le monde" et rencontrer des "Hommes-médecine", je comprendrai plus tard que je suis partis parcourir un chemin initiatique de guérison, qui commencera simplement par affronter mes peurs et me découvrir.

      Détaché de tout ce que je connaissais, je réapprend une langue et pars traverser du nord au sud et d'est en ouest ce magnifique pays.

Après six mois et des milliers de kilomètres parcourus, je pars plus au sud me rapprocher de l'Amazonie, vivre en Amérique du Sud au Pérou, puis en Bolivie. J'y rencontre sur mon chemin, beaucoup de personnes, et notamment deux chamanes de traditions Inca, les Quechuas à qui je dois beaucoup pour y avoir vécu une étape forte sur le chemin, et qui enclenchât un nouveau départ.

 

De retour en France, le chemin se poursuit, dans la même énergie. La route et la poursuite confiante vers un idéal, un chemin qui à du coeur qui ne me lâchera plus et me guida remarquablement.

Les trésors de l'Instant Présent et des parfaites synchronicités me conduisent à la rencontre de plusieurs anciens guérisseurs et enseignants dont Nicolas Pauccar, un des derniers Q'ero, d'autres que je ne peux citer mais aussi Yann Lipnick qui m'a apporté un outil "pratique" le Clair-ressenti qui repose sur la perception des énergies vitales grâce aux mains et mes premières expériences en tant que formateur.

J'étais à cette période entourer par des anciens aussi hétéroclites, que riches de Savoir, qu'ils m'ont transmis avec une bienveillance et une expérience qui fut une bénédiction.

 

Parallèlement, je travaille autour de l'eau et de son alchimie, réveillant certains savoirs que j'ai le plaisir de voir aujourd'hui expliqué par la science quantique avec de plus en plus de précision. Je remercie l'ingénieur hydrologue Pierre Petit, pour son appui sur mes recherches autour des élixirs qui m'a permis d'élargir ma compréhension de l'eau comme une porte entre le monde visible et les mondes subtils. 

 

Après avoir terminé ma formation de Bio-énergéticien et de géobiologue, j'ai rapidement été assistant de Yann Lipnick, avant d'être formateur dans le domaine de la bio-énergie.

Avec les années, je sentais le besoin d'enrichir les outils que m'avait apporté la bio-énergie.

En effet, j'étais arrivé au point que mon travail de thérapeute et de formateur me prenait tellement de temps, qu'il limitait mon évolution spirituelle. Faire des soins, enseigner, ce n'est pas travailler sur soi, même si cela y contribue, j'aime casser les habitudes. Évoluer par la richesse que la simplicité des rencontres que l'on peut faire lorsque l'on voyage, nous permet. 

Régulièrement, je prends du temps pour moi, pour travailler bénévolement en Afrique, en Inde. Rencontrer des frères et sœurs que la vie m'offre de croiser. Mais aussi cultiver des moments de pratiques intensives de la méditations et du travail sur soi.

A ce moment, j'ai donc pris du temps pour faire plusieurs cycles de retraites et de recherches intérieurs, mes découvertes personnelles et celles que j'ai pu faire avec des amis partageant la même passion et les mêmes aptitudes, m'ont donné la matière et l'envie d'élargir ce que je partageais.

 

Le gout de la méditation, des traditions tibétaines et du chamanisme amérindien m'ont guidé vers une approche différente de ce que permet la bio-énergie, tel qu'elle était enseignée jusque là, de manière masculine et finalement froide..

 C'est ainsi que j'ai développé et que j'anime avec Jean-Loup List, un cursus autour de L'aura et du Développement Intérieur, qui éclaire avec un regard nouveau le chemin de l'éveil, de la conscience de soi. Élargissant la Bio-énergie et enseignant des connaissances clefs pour parvenir à vivre une vie nouvelles.

 

           Ce fut la première pierre d'un long chemin, qui plusieurs milliers d'heures de méditation, de travail intérieur, de contact avec le monde subtils, plu-tard nous mena à la création de l'école Hanka.

Une école qui regroupe plusieurs formateurs. Qui enseignent un cursus commun en France, Belgique, Portugal, Inde, Afrique.

 

Aujourd'hui, partie prenante de cette belle dynamique collective, j'accompagne des personnes en recherches de plus de bien-être, de connaissance de Soi, pour dessiner sa vie avec plus d'harmonie, apporter des outils efficaces notamment grâce à la bio-énergie mais aussi la géobiologie, l’élixir-thérapie, la réflexologie..

Différentes connaissances des thérapies énergétiques sont combinées pour trouver une solution différente et sur-mesure à chacun, afin de permettre le retour de la bonne circulation des énergies vitales, au pleine équilibre.

 

Ainsi mon accompagnement est triple, je conjugue les soins énergétiques, la géobiologie et l'enseignement qui permet de rendre les personnes autonomes dans leur développement personnel et spirituel.

Trois axes qui se complémentent pour permettre à la personne d'exprimer tout son potentiel."

 

On me pose souvent la question de mon positionnement par rapport aux livres de Yann Lipnick. Personnellement, je valide ces parutions jusqu'en 2012, pour les parutions postérieurs, je ne suis pas en accord avec beaucoup de notions abordées, et une grande partie de son approche actuelle. Bien que j'ai du respect pour lui, je regrette les influences de sa médiatisation sur le sens de son travail.